BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE STEINBOURG

Place du Général De Gaulle

67790 STEINBOURG

Nous joindre :

Tél. 03.88.91.01.15

Mail : multimedia@steinbourg.fr

ALABAMA 1963

de : MANCHETTE LUDOVIC

Genre : ROMAN POLICIER

Le décor : été 1963, Birmingham, Alabama, 8 ans après l'incident Rosa Parks ayant mené à la déségrégation raciale dans les transports, mais il n'empêche, les Noirs vont toujours régler leur ticket chez le chauffeur de bus avant de ressortir et d'entrer par la porte de derrière, laissant les places de devant vacantes mêmes inoccupées. Car dans cet état les Afro-Américains luttent contre le Ku Klux Klan (50 attentats à la bombe, dont celui de l'église baptiste le 15 septembre) et le gouverneur Wallace farouchement raciste s'opposant aux lois fédérales de déségrégation des écoles.

L'intrigue. Une police blanche qui pense "que les bleus ne se voient pas sur une peau noire", un ancien flic alcoolique à la dérive, une communauté noire qui doit faire attention à ses fréquentations sous peine de trouver une croix qui brûle devant leur maison, et des assassinats répétés de jeunes adolescentes noires dans l'indifférence. Le livre a deux visages : il nous fait vivre en filigrane cette époque charnière des droits civiques mais c'est avant tout une belle histoire tout à fait bouleversante entre bons et méchants dont la fin ne se dévoile que très tard (et c'est une surprise !). 

Une vraie découverte que ce roman tous publics ; jusqu'à la jaquette, photographie d'un moment-clé de l'histoire. C'est un page-turner qui se lit d'une traite car il y a beaucoup de dialogues, cocasses malgré la gravité des faits. Pour un premier roman, c'est un coup de maître de la part de ses auteurs, Français et pas Américains, c'est d'autant plus méritoire car ils ont su saisir la réalité ordinaire de cette époque. Ce n'est pas un récit sombre, il contient en son sein de nombreuses lueurs et la fin est belle pour ceux qui n'aiment pas les fins tristes. Arrivé à la fin de ce livre, on n'a qu'une envie, le relire !     

 

LES CHOSES HUMAINES

de : TUIL KARINE

Genre : ROMAN ADULTE

"Je connais les amis de mon fils, tu vas passer une bonne soirée" dit Claire à la fille de son concubin. Le récit bascule sur cette phrase. 

Coup de projecteur sur une thématique complexe post me-too. Inspiré d'un fait divers réel, c'est une plongée dans la psychologie de deux êtres influencés par leur milieu social et les traumas de leur jeunesse. C'est d'un viol dont il s'agit, perçu de façons différentes entre les personnages principaux de l'histoire, dont l'échelle des peines va devoir être jugée sous la pression médiatique de la rue et des réseaux sociaux. Le titre est bien choisi. Ce ne sont pas "Les choses de la vie" de Paul Guimard, on est ici dans une dimension noire de vies gâchées. Le récit est à géométrie variable, dont le fil conducteur peut être cette phrase de Victor Hugo citée par l'auteure : "La vie n'est qu'une longue perte de tout ce qu'on aime". Le langage est cru mais il ne peut pas être édulcoré car il faut nommer les choses précisément ; ce livre s'adresse aussi aux ados ; il a eu le prix Goncourt des lycéens 2019

L'ÉLYSÉE

de : DUHAMEL PATRICE

Genre : DOCUMENTAIRE ADULTE

Livre d'histoire et d'histoires avec les bons mots des (p)résidents en sus. Dernière édition 2020.

On y apprend plein de choses sous et sur les ors de la République, comme cet atelier de lingerie chargé de confectionner des layettes destinées aux nouveau-nés des familles pauvres, qui y fut installé en 1875.   

 

ELSIE

de : FRANCOEUR CATHERINE

Genre : ROMAN JEUNESSE

La voisine d'Elsie vient de mourir et la jeune fille n'a pas eu le temps de lui faire ses adieux. Elle décide d'acheter une planche de Ouija pour essayer d'entrer en contact avec la défunte. Malheureusement elle ne sait pas qu'un drame était survenu dans la maison par le passé.

Ce livre a été écrit par une Youtubeuse canadienne : Catherine Francoeur

C'est une série fantastique pour ceux qui aiment le paranormal (à partir de 12-13 ans).

Quand on commence ce livre, on a envie de le lire jusqu'au bout, et découvrir ce qui s'est réellement passé...

Mais on ne connaîtra la fin de l'histoire qu'après avoir lu les deux tomes suivants. Moi j'ai adoré !

NÉ D'AUCUNE FEMME

de : BOUYSSE FRANCK

Genre : ROMAN ADULTE

C'est un roman noir dans le vrai sens du terme. Prix des libraires, prix Babelio, Grand prix des lectrices de Elle.

Au départ un curé qui bénit le corps d'une morte, Rose, et tombe sur son journal. Rose est illettrée mais intelligente et observatrice, elle va découvrir la magie de l'écriture au fur et à mesure. Franck Bouysse est parti d'une vraie anecdote d'un père qui a vendu sa fille de 14 ans à un notable local.

Le roman n'est pas daté. C'est un conte mais pas un conte de fées, il y a des ogres et des sorcières, c'est assez violent. Franck Bouysse creuse l'obscurité de l'âme humaine sans fard mais aménage aussi des lumières qui rendent l'histoire supportable et c'est écrit dans une langue qui adoucit.

Coeurs sensibles s'abstenir.